Oui, on peut utiliser les témoignages autrement, et faire fortune (22/77)

NON, je ne vais pas vous dire de mettre des témoignages sur votre site, c’est basique, tout le monde le fait, et à moins d’être vraiment doué dans le choix et le mode de présentation, la culture latine et francophone sera généralement assez peu réceptive. Pour une fois je suis même tenter de dire que copier ce qui se pratique outre-manche n’est pas forcément une bonne idée.

Alors comment va-t-on attirer des visiteurs sur votre site sans y faire figurer des témoignages ?

C’est très simple : quand vous lisez un ebook ou une newsletter, ou quand vous utilisez un produit, et que vous trouvez ça bien, rédigez un petit témoignage à l’auteur et envoyez lui !

De temps en temps votre petit mot sera publié dans sa rubrique témoignage, et si il s’agit d’une personne sérieuse elle y mettra un lien vers votre site 😉

Ce lien aura beaucoup plus de valeur que n’importe quel témoignage que vous mettriez sur votre propre site, croyez-moi.

Cette technique de témoignage que je viens de vous révéler peut s’avérer très très rentable. L’exemple le plus frappant est celui de Joe Vitale, qui a fait fortune rien qu’avec cela. On peut sans conteste lui attribuer l’invention de la technique. Je ne vais pas vous raconter ici toute son histoire mais en cherchant « joe vitale » +testimonial (ou dans une moindre mesure « joe vitale » +témoignage) dans Google vous pourrez facilement retracer son histoire extraordinaire et constater la puissance incroyable qui découle d’un simple envoi de témoignage.

Par contre ne faites pas et ne dites pas n’importe quoi, car c’est à double tranchant : souvenez-vous que tout ce que vous écrivez ainsi construit – ou détruit – votre réputation, et une fois publié sur Internet c’est quasiment… indélébile !

Rien de tel qu’une publication par épisode pour gagner des visiteurs (21/77)

Ici on va parler d’une méthode qui demande un peu de travail de votre part, mais c’est la meilleure qui existe pour encourager les visiteurs à revenir encore et encore sur votre site.

Il s’agit de publier un contenu en plusieurs épisodes (un peu comme je le fais avec ce cours d’ailleurs !), en le découpant de façon suffisamment intelligente pour que l’information ne puisse être complète que lorsque le visiteur aura tout lu. Le contenu le mieux adapté est certainement une formation ou un cours, mais le contenu qui fera le plus de visites c’est assurément la promotion et l’annonce progressive d’un évènement futur.

Par évènement futur, je pense en particulier au début de la vente d’un nouveau produit, aux résultats d’un concours, à la mise en ligne d’un nouveau site, ce genre de choses. Ceci va inciter vos visiteurs à revenir car vous leur donnez UNE BONNE RAISON pour ça.

Ces « épisodes » que vous allez publier, sont assurément aussi le meilleur endroit pour placer des liens d’affiliation, des publicité adwords, etc, car lorsqu’un visiteur arrive à la fin d’un texte sans avoir la fin de l’histoire il va se trouver en situation de frustration et de manque, et cette situation est psychologiquement propice à un phénomène bien connu en psychologie : la fuite ! Pour fuir sa sensation de manque et de frustration, le visiteur va cliquer sur un lien et même se laisser aller à un achat beaucoup plus facilement. Ces pages auront donc un meilleur rendement.

Pour renforcer encore le principe, vous ne devez pas hésiter à mettre à la fin du texte une petite phrase de « teasing », qui va donner un avant-goût de la suite à votre visiteur… oui je sais c’est carrément immoral mais… c’est très efficace 🙂

Si vous en avez l’occasion, regardez comment les chaines américaines spécialisées dans les séries TV font la promotion de l’épisode suivant de façon systématique après chaque épisode (mais ne vous laissez pas prendre au jeu sinon vous allez rester coincé devant votre petit écran lol!)

Une bonne façon de conduire ce genre de publication par épisode c’est l’auto-répondeur, comme je vous l’ai déjà écrit ici j’utilise personnellement Aweber, et depuis peu un petit nouveau en français, Mailbooster.

Mais l’autorépondeur n’est que le minimum, il existe des plateformes beaucoup plus évoluées qui permettent de prendre en charge l’ensemble du processus, que ce soit pour la promotion événementielle ou la publication d’une formation. La plus aboutie sera sans aucun doute Kajabi, mais nous en reparlerons en septembre lorsqu’elle sera ouverte au grand public.

Ces nouvelles plateformes permettent de déployer chaque étape, avec tout ce qu’il faut pour gérer les accès des visiteurs aux différents contenus (vidéos, documents, etc.) qu’ils soient publiques ou privés, qu’ils nécessitent une inscription ou un paiement préalable, et j’en passe.

Évidemment pour augmenter le trafic de votre site vous ne devez pas envoyer le contenu par email, mais plutôt utiliser le mail comme média d’annonce, avec un lien vers votre site. Et même si le mail reste le moyen de plus fiable de conserver vos visiteurs, des tas d’autres médias sont à votre disposition : Twitter, Facebook, LinkedIn, et même tout simplement les Flux RSS.

Si il y a 2 règles à appliquer de façon systématique lorsque vous publiez un contenu à épisode, ce sont celles-ci :

  • demander explicitement à vos visiteurs de s’abonner dans le premier épisode, en leur offrant un maximum de moyens et d’explication pour cela, c’est le « suivez-moi » de Twitter
  • annoncez chaque nouvel épisode sur un maximum de médias en même temps, et incitez vos visiteurs à transmettre le message à leurs amis

NB: nous reparlerons plus tard de ce second point, il existe des logiciels qui permettent d’automatiser la publication vers tous les médias en un seul clic. Ceux que j’utilise sont en anglais mais si vous en connaissez en français n’hésitez pas à les mettre ci-dessous, ça me permettra de vous faire un comparatif un de ces jours. En attendant je vous invite déjà à ouvrir un compte sur chacun d’entre-eux, c’est gratuit !

La suite au prochain épisode donc héhé, dans lequel nous aborderons un aspect très intéressant qui est celui des témoignages.

Référencez votre newsletter dans les annuaires… de newsletter (20/77)

Lancez une recherche dans Google sur les mots-clé suivants :

  • annuaires e-zine
  • annuaires de newsletter
  • répertoire de webzine
  • index de webmagazines
  • etc.

Et soumettez votre newsletter dans la catégorie correspondant à votre thématique.

Ceci va vous prendre du temps, car les sites de ce type sont peu nombreux, et encore plus rares en francophonie. Cependant c’est intéressant car même si les visiteurs ainsi captés sont peu nombreux, il seront très qualifiés; ils sont en recherche de newsletter et vous aurez toutes les chances qu’ils s’inscrivent directement en arrivant sur votre site, pour peu évidemment que vous ayez soumis votre newsletter avec une description pertinente qui colle bien avec que vous avez à proposer.

Par contre si vous avez plus d’argent que de temps, c’est encore une tâche fastidieuse que vous pouvez facilement déléguer, à un étudiant en lettres embauché pour l’occasion par exemple. En plus des sites dédiés vous pouvez aussi tenter les rubriques « webzine » d’annuaires plus généralistes, mais ne comptez pas trop sur des visiteurs dans ce cas… de plus le backlink obtenu sera moins fort car les autres webzines référencés risquent d’être dans des thématiques différentes, donc faisable, mais avec circonspection en étudiant bien la situation avant.

Ce 20ème article étant relativement succinct par rapport aux précédents, je profite de l’occasion pour lancer un appel : ce type de sites étant rares il serait intéressant de mutualiser les efforts en constituant une liste à plusieurs, entre « SEO gurus », qu’en pensez-vous ?

Je commence avec http://www.netzine.fr/, vous pouvez poursuivre ci-dessous dans les commentaires et je mettrai le billet à jour au fur et à mesure.

=> Votre serviteur vous dit bonne lecture, et à bientôt pour le numéro 21 !

Augmenter les conversions sur votre site avec une newsletter, pourquoi et comment le faire, sans se fatiguer (19/77)

Dans ce billet nous allons parler de l’importance d’une newsletter pour votre site.

Je sais, le mot newsletter fait peur dès qu’il est prononcé. Il y a deux raisons a cela, d’abord parce tout de suite on imagine que c’est du travail régulier à faire, et ensuite parce qu’on pense tout de suite au problème du spam, du fait qu’il va falloir répondre aux emails d’inconnus sans arrêt, et j’oublie certainement tout un tas d’autres mauvaises raisons de ne pas le faire 🙂

Pourtant réfléchissez, par exemple supposons que 3000 personnes visitent votre site chaque semaine – ou chaque mois, ou chaque année, peu importe. Une grande majorité d’entre-eux vont lire une ou deux pages, et ensuite ils vont disparaitre… et probablement que vous ne les reverrez jamais !

1% = 200% drôle de chiffres et pourtant, c’est le pouvoir de la newsletter et de l’effet « return », si 1% de vos visiteurs s’inscrivent à votre newsletter, ceci peut DOUBLER le trafic global de votre site, simplement parce que les abonnés reviendront chaque fois que vous leur demanderez de le faire… pensez-y !

Vous devez donc avoir un moyen de les faire revenir. Les anglais appellent cela le « return », et j’adore ce mot. En français il me semble que « fidélisation » est une traduction pas trop mauvaise, mais pas tout à fait juste. Il manque une composante qui est cette sorte de comportement cyclique qu’ont les gens, qui fait qu’ils s’intéressent de façon irrégulière à un sujet en fonction de leur humeur ou de ce qui se passent dans leur environnement personnel et professionnel. Ce qui est intéressant dans le mot « return », c’est le fait que si une personne est venue sur votre site par intérêt, elle retournera vers le même sujet un jour où l’autre… et ce sera vers votre site uniquement si elle se souvient qu’il existe !

Donc, publier votre propre newsletter est un excellent moyen de drainer ces personnes vers votre site au lieu de les laisser s’égarer ailleurs. Une newsletter boost votre trafic de façon répétitive, car elle rappelle à vos anciens lecteurs que vous êtes toujours là.

Par exemple vous pouvez utiliser cette newsletter pour informer vos lecteurs de la publication de nouveaux articles sur votre site, ou leur faire une synthèse mensuelle des articles qu’ils auraient pu manquer. Vous pouvez même les faire participer – une newsletter est encore plus performante si elle est vivante – en les invitant à répondre à un sondage sur votre site, à réagir à certains de vos articles, ou à découvrir un fil de discussion animé sur votre forum. Lire la suite de “Augmenter les conversions sur votre site avec une newsletter, pourquoi et comment le faire, sans se fatiguer (19/77)” »